Gérard Collomb ( ex-PS, LREM ): La société se délite

Article du 16-05-2022 à 08:25
[ Lien vers le Fil Info pour voir les dernières infos ]


L'ancien ministre de l'Intérieur d'Emmanuel Macron, Gérard Collomb, a donné une interview sur Europe 1.

Gérard Collomb estime qu'il faut un premier ministre fort. Notamment car le contexte économique est train de se retourner, dit-il. Il parle des pénuries dans les matières premières, les semi-conducteurs, les matières premières, l'inflation, les taux ...

Gerard collomb:

« Dans le 2e mandat, il faut affronter les réalités et on ne peut plus être comme peut-être il l'a été dans le " en même temps " , il faut surtout, compte tenu des circonstances difficiles que j'évoque, fixer une ligne et s'y tenir tout le temps ».

==> Collomb découpe également le paysage politique en trois blocs ==>

Comme je le fais depuis des mois, Gerard collomb découpe maintenant le paysage politique en trois blocs à peu près équivalent. Il estime néanmoins que le bloc d'extrême gauche est moins homogène. Il parle d'archipel et d'un bloc composite.

Gerard collomb:

« On voit bien que dans le pays, il y a trois forces qui sont à peu près égales, on l'a vu au premier tour des présidentielles et on le voit pour ces législatives. Il y a le bloc central qui est représenté par le président de la république et sa majorité. Il y a le bloc Le Pen, c'est-à-dire l'ensemble des gens qui se sentent totalement oublié, c'est la France rurale, c'est la France périphérique. C'est la France européenne qui se sent menacé par l'immigration. De l'autre côté, vous avez le bloc Mélenchon, qui lui est un bloc extrêmement composite. La fondation Jean Jaures parlait d'archipel. Vous avez des gens, à la fois des  jeunes qui sont sensibles à la fois à l'écologie et en même temps à l'antiracisme, au féminisme etc. Et de l'autre coté, l'électorat musulman qui s'est fortement mobilisé dans les banlieues puisqu'on voyait dans les sondages qui ont été fait après coup que 69% des musulmans en France avait voté pour Jean Luc Mélenchon. »

==> sur la société ==>

Sur la société, Gérard Collomb parle clairement d'un échec de LREM. Pour lui « la fragmentation de la société française s'est accrue » et il reconnait qu'un certain nombre de gens ont de plus peur face à la situation actuelle. 

Gerard collomb:

« On voulait aller vers une France apaisée et la France n'a jamais été aussi divisée qu'aujourd'hui, de ce point de vue là, il y a un vrai problème. »

« Mais d'un point de vue sociétal, la fragmentation de la société française s'est accrue, et qu'en particulier le problème des banlieues n'a pas été résolu et donc il y a un certain nombre de gens que cette situation angoisse, que ce soit dans un sens ou dans l'autre. »

 "Sur les problèmes d'immigration, on aurait pu aller plus loin. Quand à peu près 120.000 personnes qui font des demandes d'asile, il y en a 100.000 qui restent en France et que dans le même temps, on construit 80.000 logements sociaux, il y a forcément un problème. Il y en a 20.000 qui vont où ? Ben, on n'en sait trop rien. Et bien, vous avez une société qui se délite"

"Le préfet de l'époque vous dit qu'il ne sait même pas combien il y a d'habitants en Seine-Saint-Denis, tellement il y a de gens qui sont hors la légalité. Ça pose de vrais problèmes."

"Si à un moment j'ai démissionné, c'est parce que je pensais que ces problèmes n'étaient pas traités aussi profondément que je le souhaitais."

==> Sur ces rapports avec Emmanuel Macron ==>

Sur ces rapports avec Macron, c'est Gérard Collomb qui joue le "en même temps". Si Macron met à Lyon des candidats qui lui sont opposés, c'est bien sûr pour l'affaiblir.

Gerard collomb:

« Il m'a même remis l'ordre de légion d'honneur comme officier. En même temps, je vois bien que quand il désigne des candidats… dans le Rhône, sur Lyon en particulier, il désigne des candidats qui se sont opposés à moi pour les dernières années aux dernières municipales. Je me dis que quelque part on est aussi dans le "en même temps"»



Partager sur : GAB GETTR VK twitter Reddit telegram Facebook mail
Les dernières infos


15:10 - Boris Johnson a démissionné


11:52 - (MAJ) Moskvitch ( Ex-Renault Russie ): On sait ( presque ) tout


11:33 - Pays-Bas: 19 arrestations. Le Gouvernement joue la répression


09:34 - Guerre éco: bientôt un plan d'urgence en France sur le gaz ?


08:12 - Un monument à la gloire du mondialisme et de la réduction de population détruit en partie par une bombe


hier à 16:03 - Philippe Herlin sur les manifs aux Pays-bas: « on peut dire que c'est la première manifestation contre la transition écologique »


hier à 14:20 - Audiences des chaines infos en juin 2022


hier à 12:21 - Une carte « oubliée » sur un bureau lors d'une interview montre un programme de découpage de la Russie


hier à 11:08 - Le point sur la motion de censure.


hier à 10:00 - Guerre du gaz: Une première décision de rationnement de l'eau chaude en Allemagne a été prise


hier à 09:07 - (video) On ne le savait pas, tout est fabriqué en Ukraine


hier à 08:08 - Manifestations des agriculteurs aux Pays-Bas: la police tire sur un tracteur


hier à 05:51 - La Bundesbank a-t-elle déjà passé l'euro par pertes ( surtout ) et profits ?


05-07-2022 à 13:04 - Guerre éco: Kaliningrad bouillonne, tout le monde craint une crise de l'énergie 


05-07-2022 à 10:30 - Encore un reportage sur France télévision montrant des Ukrainiens contents de voir arriver les troupes Russes.


05-07-2022 à 09:35 - Un autre député LFI mise en cause


05-07-2022 à 08:33 - Remaniement: plusieurs noms font déjà réagir dont le ministre de la santé qui est contesté et l'arrivée d'un nouvel islamogauchiste