11-01-2022 ~ 15:43 ~ Parrainage, ça bouge ~

Après la proposition d'Eric Zemmour adressé à David Lisnard, président des maires de France, de constituer un pool de maires pour parrainer les candidats au-dessus d'un certain niveau dans les sondages, c'est maintenant Gérard Larcher, président du sénat, qui prend position sur la question des parrainages.

 Gérard Larcher ( lien ici ) :

« Je considère que @JLMelenchon , @MLP_officiel  et @ZemmourEric doivent pouvoir se présenter à la présidentielle. Ne pas y parvenir serait un mauvais signal pour notre démocratie. Les élus doivent utiliser sans crainte leur droit de parrainage. Parrainer n’est pas soutenir. #79Inter »

==>Analyse===>

Mélenchon et Le Pen ont sans une base d'élus suffisante pour atteindre le seuil des 500 parrainages sans trop de difficultés. Il reste le cas Zemmour. Or, contrairement à ce que l'on vous dit dans les médias officiels, LR n'a pas du tout intérêt à ce que Zemmour ait les parrainages, car Zemmour peut attirer les cadres et électeurs LR alors que Marine Le Pen ne le peut pas. LR a donc intérêt à jouer la cartes « Le Pen » contre « Zemmour »

Alors pourquoi cette prise de position de Gérard Larcher ?

Avec l'arrivée de Guillaume Peltier chez Zemmour, il devient clair que l'arrivée de cadres LR chez Zemmour facilitera sa recherche de parrainages. Gérard Larcher veut apparaitre à peu de frais comme démocrate. Après l'attitude de LR au sénat et à l'assemblée dans la crise du Covid et sur la question des Pass Sanitaires et vaccinales, LR a bien besoin d'apparaitre un peu plus démocrate.



2022-01-11 15:43:35Partager sur: gab gettr vk tw fcbk mail embed lien 2022-01-11 14:59:12