Analyse électorale: retour sur les résultats des 1er et second de la présidentielle en France, des résultats en trompe-l'oeil

Article du 15-05-2022 à 08:44
[ Lien vers le Fil Info pour voir les dernières infos ]


Je vous propose une analyse à froid des résultats des élections présidentielles Françaises. La difficulté de l'analyse est de positionner correctement les forces sur l'échiquier politique. Par exemple, et à bien des égards , les verts sont idéologiquement très proches de l'extrême gauche. Cependant, ils étaient alliés avec les socialistes en 2017 et ils n'est pas certains que leurs électeurs soient proches de l'extrême gauche.

Je continue donc sur mon idée de diviser en trois blocs l'échiquier politique Français. Au moins pour la présidentielle. Car pour les législatives, le ralliement du PS et des Verts à LFI change la donne. On verra si cette stratégie est durable ou bien opportuniste.

Mais on verra que les résultats sont en partis en trompe l'œil.

le 1er tour: Ecarts 2017-2022:

  • Le total PS + Verts en 2022 est égal au score de Benoit Hamon en 2017 ( candidat PS+verts). Il n'y a donc pas effondrement de cette mouvance, mais persistance d'une faiblesse. Le score PS+verts est autour de 6%.

  • La gauche radicale (LO-NPA-LFI ) gagne 4,25 % ( de 21 à 25 % environ ). Mais le vote est de plus en plus un vote communautaire. C'est bien sûr un bon résultat. Mais comme pour la droite nationale, on verra que ce n'est pas aussi simple.

  • Le bloc de l'extrême centre ( PS+ Verts+ LR + LREM ) perd 11%. C'est énorme. C'est-à-dire que presque 1 électeur sur 4 a été perdu. Un tiers des pertes de cette mouvance a rejoint la gauche radicale. Les 2/3, la droite nationale.

  • LR perd gros. Les 3/4 de leurs électeurs se sont envolés en 5 ans. Où sont-ils allés ? Seulement 36% des électeurs Fillon se sont reporté sur les patriotes, mais 40% semblent avoir rejoint Macron.

  • L'opposition de droite gagne 7% par rapport à 2017. C'est la mouvance qui gagne le plus de voix. Mais c'est un résultat en trompe-l'œil. Car elle profite peu de l'effondrement de LR. Sept pourcents, c'est au passage le score de Zemmour.

===> Qui gagne ? ===>

La gauche radicale gagne 4% mais attention, en 2017, Emmanuel Macron était ministre d'un gouvernement socialiste et donc catalogué à gauche. On peut donc supposer qu'Emmanuel Macron était plus à même en 2017 de rallier les voix de gauche.

Je ne suis cependant pas d'accord pour classer Emmanuel Macron à droite, mais son positionnement n'est plus aussi clairement dans la sphère de gauche même s'il reste « progressiste ». C'est pour cela que je sépare les blocs politiques en trois mouvances.

Donc, même si la gauche radicale gagne 4 %, elle n'a pas profité tant que ça de l'éloignement de Macron de la sphère de gauche.

La situation est assez proche pour la droite nationale.

En première lecture, on peut penser que c'est la grande gagnante du scrutin, car elle gagne 7%. Ce n'est pas vraiment le cas, parce qu'en 2017, François Fillon avait un positionnement plus à droite. La droite nationale n'a donc réussi à capter que la moitié des voix LR qui ont disparu par rapport à 2017. 

==> le 2e tour ==>

L'analyse du second tour est simple :

  • Le total des voix de droite avec LR a été de 40 %. Marine Le Pen a fait 41,5 %. La gauche a ainsi massivement voté en faveur d'Emmanuel Macron.

  • Le virage à gauche et la tentative de recentrage de Marine Le Pen a échoué. Elle est toujours autant diabolisée. C'est pour cela qu'elle a échoué à rassembler le camp des opposants à Emmanuel Macron. Cet échec est d'autant plus important que la diabolisation des médias et de la gauche s'était porté sur Eric Zemmour et pas sur elle.
Partager sur : GAB GETTR VK twitter Reddit telegram Facebook mail
Les dernières infos


15:10 - Boris Johnson a démissionné


11:52 - (MAJ) Moskvitch ( Ex-Renault Russie ): On sait ( presque ) tout


11:33 - Pays-Bas: 19 arrestations. Le Gouvernement joue la répression


09:34 - Guerre éco: bientôt un plan d'urgence en France sur le gaz ?


08:12 - Un monument à la gloire du mondialisme et de la réduction de population détruit en partie par une bombe


hier à 16:03 - Philippe Herlin sur les manifs aux Pays-bas: « on peut dire que c'est la première manifestation contre la transition écologique »


hier à 14:20 - Audiences des chaines infos en juin 2022


hier à 12:21 - Une carte « oubliée » sur un bureau lors d'une interview montre un programme de découpage de la Russie


hier à 11:08 - Le point sur la motion de censure.


hier à 10:00 - Guerre du gaz: Une première décision de rationnement de l'eau chaude en Allemagne a été prise


hier à 09:07 - (video) On ne le savait pas, tout est fabriqué en Ukraine


hier à 08:08 - Manifestations des agriculteurs aux Pays-Bas: la police tire sur un tracteur


hier à 05:51 - La Bundesbank a-t-elle déjà passé l'euro par pertes ( surtout ) et profits ?


05-07-2022 à 13:04 - Guerre éco: Kaliningrad bouillonne, tout le monde craint une crise de l'énergie 


05-07-2022 à 10:30 - Encore un reportage sur France télévision montrant des Ukrainiens contents de voir arriver les troupes Russes.


05-07-2022 à 09:35 - Un autre député LFI mise en cause


05-07-2022 à 08:33 - Remaniement: plusieurs noms font déjà réagir dont le ministre de la santé qui est contesté et l'arrivée d'un nouvel islamogauchiste