Coronavirus : note technique et explications

Publié le: 22 mars 2020

Cette a page a vocation a regrouper des éléments explicatifs  sur les données et sur le covid19. Elle sera progressivement complétée et est donc pour l’instant très incomplète. Par ailleurs merci de prendre les éléments ci-dessous avec précautions compte tenu que cette maladie est nouvelle et que des éléments très différents sont publiés et que d’autre part je n’ai pas de formations médicales particulières.

A – note sur les « tests » réalisés

Les tests demandent des moyens techniques. En France le prélèvement est fait à l’hôpital, puis les échantillons sont envoyés dans des laboratoires spécifiques. Le nombre de tests qu’il est possible de réalisés est donc variable d’un pays à l’autre.

Il est difficile de donner des éléments sur l’efficacité des tests. On sait simplement des personne testés négatif l’on été ensuite positif. De même, on rapporte le cas de personnes considérées comme « guéries » et qui sont ensuite testées à nouveau positives. Il peut s’agir d’un seuil d’efficacité du test mais également d’une nouvelle contamination des personnes considérées.

B- remarques sur les données telles que le taux de décès et le nombre de malades

On remarque facilement des différences notables concernant le taux de décès d’un pays à l’autre, par exemple le 22 mars (matin):


  • Pays Malades Décès Guérie
    Allemagne 22364 84 239
    iran 20610 1556 7635

L’Allemagne a un nombre de malades proche de celui de l’Iran mais le décès est extrêmement différent. Pourquoi ?

Il y a plusieurs explications possibles, par exemple:

  • La qualité du tissu médical et notamment le nombre de places en réanimation,
  • La plupart des malades allemands sont encore malades et il est difficile de savoir s’il vont guérir.
  • une autre explication possible est le nombre de tests réalisés par jour. Par exemple, si vous pouvez faire 500 tests par jour ( au hasard) , vous ne pourrez pas en faire  2 000 même si vous avez  2000 demandes. Ainsi certains pays peuvent tester une large partie de la population, même peu malade, quand d’autres pays vont être contraint de recentrer leurs tests sur les malades gravement atteints. Le nombre de malades par pays ne représente donc pas réellement le niveau de contamination du pays.
  • Il peut cependant y avoir d’autres explications aux chiffres ci-dessus: différentes souches avec des létalités différences ( certaines plus virulentes ) , des sensibilités différentes en fonction des populations, des atteintes + ou – fortes en fonction de la charge virale présente dans environnement etc

Je vous remercie de noter que je ne tranche pas dans cet article à cause d’un manque de preuves formelles même si j’ai des préférences.

C- Qu’elle est le vrai taux de décès du covid-19 ?

Je propose ici de s’intéresser aux coronavirus en Chine pour estimer le taux de létalité du virus car:
+ la chine a des moyens techniques très importants,
+ l’épidémie en Chine est presque arrivée à son terme,
+ les foyers majeurs de l’épidémie ont représenté une part très faible de la population totale du pays, les capacités des laboratoires ont été forcément moins impactés qu’en Italie où une partie importante du pays est contaminée,
+ les Chinois ont montré une réactivité très importante pour développer très vite de nouveaux moyens,
+les chinois ont publiés quotidiennement des bulletins relativement complets.

Le 14 mars 2020, le taux de décès étaient en Chine de 4,5%. A cette date, seulement environ 10% des personnes étaint encore malades. Ce taux peut-être contesté car:
+ un nombre plus ou moins important de malades ont pu guérir sans passer les tests notamment les malades « asymptomatiques » qui représenterait entre 1% et 50% des malades selon les sources [un nombre asymptomatiques de 50% diviserait à lui seul par deux le taux de décès réel à 2,25% donc]. Cependant des malades présentant des symptômes ont pu ne pas se signaler . Ce nombre n’est bien sûr pas connu . Ces malades viendrait donc minorer le taux de décès.
+ Il n’y avait peut-être pas assez de test pour tester tous les malades. Dailleurs la Chien a modifier ses règles statistiques le 12/02. A partir de cette date, ont été inclus les malades non testés mais présentant des symptômes. Il est cependant évidant , compte tenu des éléments exposés au début du paragraphe « C » que la Chine a conservé une bonne capacité technique pendant l’épidémie.
+ Les 2 remarques ci-dessus sont très pertinentes. Je tiens néanmoins à les minorer car si on a pas assez de tests pour examiner tous les malades , on n’en a encore moins pour tester les personnes décédées.  Ainsi certains décès pourraient très être dus au sras-cov-2 (autre nom du covid-19) sans qu’ils apparaissent dans les statistiques. 

Un autre élément très peu connu me semble-t-il est que apparemment des malades guéries mais sévèrement atteint garderaient des séquelles. Des séquelles pulmonaires et cardiaques sont citées. 

D- Qu’elle ont été les effets du confinement en Chine ?

Chine / confinement:

  • Le 22 janvier, le gouvernement chinois a placé sous quarantaine, trois villes de la province de Hubei: Wuhan, Huanggang et Ezhou ( vingt millions d’habitants ).

  • 05 février: La décroissance du nombre de cas en Chine a débuté le 05 février [hors changement méthodologique le 12/02]. Soit 14 jours plus tard.

  • A partir du 19 février, le ,nombre de cas baissent fortement  ( en restant néanmoins conséquent )

  • Le 18 mars, les autorités chinois rapportent zéro nouveaux cas dans la province de Hubei, et aucun nouveaux cas suspect dans cette région .

  • Soit 56 jours après le début du confinement. On peut noter que le confinement a été strict.

E- Elements sur le confinement en italie

  • Une douzaine (onze?) de villes du nord de l’Italie ont été mises en quarantaine le 21 février.
  • Le 8 mars la quarantaine est étendu: seize millions de personnes du nord de l’Italie sont placés en quarantaine. Cependant, attention, il s’agit pas de mesures de confinement.
  • Le confinement est annoncé pour tous le pays le 9 mars pour une application le 10 mars. Seuls les déplacements strictement professionnels ou d’urgence familiale sont autorisés.




Thème: BV-thème