La guerre de l'Energie à commencé


Les Russes auraient pu décider de nous couper le gaz pour nous punir des sanctions économiques, mais contre toutes attentes, ce sont les occidentaux qui ont décidé de s'autosanctionner. L'avenir nous dira si cela va ruiner la Russie ou ... l'occident !!!




=> Evolution des prix du diesel et du baril ( le 09-03-2022 )




  • Je vous propose deux graphiques :

    • Un graphique historique des prix du baril de pétrole ( brent ).
    • Une comparaison des prix du diesel et du baril de pétrole ( brent ).
  • lecoeur.com


2022-03-09 12:30:30<===>2022-03-09 12:39:03



=> l'essence est à plus de 2 euros, et après ? ( le 09-03-2022 )

  • Le prix de l'essence à la pompe est en train de passer au-dessus des 2 euros. C'est historique !!!

    Florian Philippot ( lien

    Les Etats-Unis sont en train de parvenir à refourguer leur pétrole et gaz de schiste cher et catastrophique pour l’environnement ! 
    Ah que les guerres sont pratiques !
    Ne suivons pas cette folie !

    ===> Est-ce que ça va se calmer ? ===>

    L'évolution des prix va dépendre de deux facteurs :

    • Est-ce un bien essentiel ? ( on a vu qu'on pouvait par exemple se passer du restaurant )
    • Y-a-t-il des biens de substitution ? ( si n n'a plus de sac en plastique, on peut utiliser des sacs en tissus ou en papier ).

    Les biens de substitution au pétrole sont les huiles végétales ( pour le diésel ), l'éthanol ( pour l'essence ) et bien sûr les voitures électriques.

    Mais l'élasticité de la production de ces produits est faible : il faut produire les matières premières et disposer d'usine de transformation. 

    Quant à remplacer tout le parc de véhicule essence par des véhicules électrique, ce n'est pas pour demain.

    S'il n'y a de possibilité rapide de substitution d'un bien essentiel pour lequel il y a une pénurie, alors la hausse du prix de ce bien peut être exponentiel et n'avoir pas de limite.

    Les intervenants sur le marché ont alors intérêt à stocker la matière en question, compte de la hausse des prix alimentant encore plus la hausse.

    Un prix de l'essence à la pompe à 3 euros le litre, voire à 4 euros le litre pourrait donc arriver très vite si la Russie est exclue des marchés occidentaux.


2022-03-09 11:21:59<===>2022-03-09 11:21:59



=> L'UE veut-elle un pénurie de gaz et de pétrole dans l'union ? ( le 09-03-2022 )

  • La part Russe de l'énergie est importante en Europe:

    • 40 % ( ou 45 % ) de la consommation totale de gaz dans l'UE vient de Russie.

    • La Russie représente aussi 27 % des importations de pétrole de l'UE. La Norvège, le Kazakhstan et les États-Unis viennent ensuite avec 8 % chacun.

    • La Russie représente également 46 % de nos importations de charbon.

    Selon Catherine MacGregor, la directrice générale d'Engie, les problèmes d'approvisionnement pourraient arriver très vite :

    "Le vrai problème, ce serait le remplissage des stockages au printemps et à l'été, en préparation de l'hiver 2022-2023"

     "Il serait très difficile de trouver les volumes nécessaires et ce serait très dur en cas de conflit long en Ukraine".

     "Les leviers qui sont à notre main sont d'une portée limitée. Ils ne seront pas suffisants pour remplacer tout le gaz qui vient de Russie aujourd'hui"

     "il n'est pas inimaginable que les pouvoirs publics mettent en place des mesures de limitation de la demande"

    ===> L'UE ne veut plus de gaz russes ===>

    Les USA et le Royaume-Uni ont décidé de cesser les importations de pétrole Russe. L'Union Européenne veut quant à elle réduire ses importations de gaz Russe des 2/3. Mais est-ce possible ?

    Emmanuel de Villiers ( lien ) :

    Les américains n’ont recours que pour 10% à l’énergie russe avec des alternatives et c’est nous qui poussons à des sanctions, boomerang. On est débiles ou quoi ?

    ===> va-t-on vers une pénurie ? ===>

    C'est exactement ce qu'imagine la directrice générale d'Engie.

    Pour faire simple, on pourra réduire les importations de gaz Russe si ... on consomme moins de gaz.

    Mais qui va trinquer ? a votre avis ?

     

2022-03-09 06:51:25<===>2022-03-09 06:42:48



=> Le vice-Premier ministre russe envisage la fin du gaz Russe en Europe. ( le 08-03-2022 )

  • Le vice-Premier ministre russe Alexander Novak a déclaré que la Russie avait le droit de cesser les approvisionnements en gaz via Nord Stream 1 en réponse à la fermeture du gaz Nord Stream 2. Il a cependant précisé qu'une telle décision n'était pas prise.

    Il faut noter qu'il y a d'autre gazoduc que le nord Stream 1 qui approvisionne l'Europe à partir de la Russie.

    Alors que les USA envisage l'interdiction ( internationale ? ) d'achat du pétrole Russe, Alexander Novak  a estimé qu'il est impossible aux européens de remplacer rapidement le pétrole russe. Il a précisé que cela prendra plus d'un an et que les prix augmenterait de façon considérable.

    Les Russes estiment le baril pourrait grimper à 300 dollars si les européens en cas de boycott du pétrole Russe. Le prix du baril est de 125 dollars, le plus haut historique est un peu au-dessous des 150 dollars le baril.


2022-03-08 11:38:10<===>2022-03-08 11:38:10



=> Que sera la vie en France sans le gaz Russe ? ( le 08-03-2022 )

  • Dans une interview dans le journal économique « les echos », Catherine MacGregor, directrice générale d'Engie nous propose un scénario apocalyptique en cas de coupure du gaz Russe.

    Elle estime que les pouvoirs publics devraient alors « limiter la demande ».

    ==> on ne peut pas se passer du gaz Russe, voici pourquoi ===>

    Vous devez comprendre que l'on n'utilise pas seulement le gaz pour se chauffer, ce serait trop simple.

    On a besoin du gaz dans des tas d'applications industriels. Par exemple pour produire des engrais. Sans engrais, la production agricole va s'effondrer. Et si la production agricole s'effondre, ce sera la famine. Y compris en France.

    Et si les prix des engrais montent trop. Les prix des produits agricoles vont s'envoler.

    Si le gaz Russe manque, il faudra donc orienter prioritairement le gaz restant vers les applications industriels. Ce qui veut dire que tous ceux qui se chauffe au gaz ne pourront plus se chauffer.

    Et que ce passera-t-il si ces derniers tentent de se chauffer à l'électricité ? Alors, c'est le réseau électrique entier qui sautera. Pour éviter cela, et pour faire face à la pénurie, les prix de l'électricité vont s'envoler également.

    ==> Pouvons-nous importer du gaz d'ailleurs ? ===>

    Les gisements de gaz en Europe occidentale sont en fin de vie. Il sera difficile de se fournir dans l'UE.

     Il y a encore du Gaz en Algérie, mais les réserves sont là encore limitée. Surtout l'Algérie produit 78 milliards de mètres cubes et la Russie 605 !!!

    L'Iran est le 4e producteur de gaz dans le monde et c'est un allié des Russes. Et avec toutes les sanctions que l'on inflige à l'Iran depuis des décennies, ne comptez pas que les Iraniens nous dépannent. Mieux, en cas de boycott des Russes, il y a fort à parier que les Iraniens suivront leur protecteur russe.

    Le numéro un et 3 sont les USA et le canada. Mais c'est surtout du gaz de Schiste.

    On comprend bien que sans le gaz de schiste, difficile à extraire, la Russie contrôle le marché du gaz.

    Le gros point noir: le transport

    Pour faire venir du gaz du continent américain, il faut des bateaux, des usines de liquéfaction et de gazéification à l'arrivée. Ne pensez pas que tout cela se construira en 5 minutes. Il n'y aura donc pas de substitution.

    Et on a en plus vu avec la covid et l'affaire des masques qu'en cas de pénuries chacun garde alors sa production.

    ==> La véritable arme nucléaire de la Russie: couper ses ventes de matières 1ere ===>

    Mais la Russie ne fourni pas que du gaz, elle fournit aussi beaucoup de pétrole et elle dispose de tas d'autres matières premières :

    • 1/3 environ des stocks mondiaux de gaz
    • 2e producteur de pétrole
    • 3e rang mondial dans les stocks de charbon
    • 1e rang mondial dans les stocks de fer
    • 1e rang mondial dans les stocks d'or ( minier )
    • la cuivre etc 

    On peut continuer longtemps. La Russie est incontournable sur le marché des matières premières.

    Dès lors, toutes les menaces et les provocations guerrières vis-à-vis de la Russie pourrait se révéler beaucoup plus suicidaires que les Français ne le pensent.

    Pour l'instant la Russie n'a pas pris de contre sanctions économiques. Mais si la Russie décide de nous couper les robinets, l'Europe pourrait se retrouver assez vite dans une situation de pénurie générale que nous n'avons jamais connu.


2022-03-08 10:22:43<===>2022-03-08 10:22:43
Partager sur : GAB GETTR VK twitter Reddit Facebook mail embed
Les dernières infos


14:19 - Guerre du gaz: des éléments chiffrés


11:51 - Elisabeth Borne n'a pas choisi son directeur de cabinet


10:19 - La BCE aurait mis en garde les banques contre des « turbulences »


09:12 - Une 3e Appstore Russe pour Android bientôt lancée: la bataille fait rage


07:43 - Truth Social a lancé sa version Web ... aux USA


06:16 - le manque de soignants atteints un niveau critique: CHU de bordeaux, l'Union dentaire, ça craque partout.


hier à 15:51 - La moitié des followers de Biden sur Twitter seraient des faux comptes


hier à 14:38 - Les 10 voitures les plus vendus en Russie en Avril 2022


hier à 11:55 - Le Professeur Perronne ( vidéo )


hier à 10:28 - Renault fournira des composants à Lada à partir de « pays amis »


hier à 09:15 - Guerre du gaz: Engie « discute » avec Gazprom


hier à 08:19 - Le Burkini fracture la gauche ( Sondage IFOP )


hier à 06:51 - Le directeur de cabinet d'Elisabeth Borne est un ancien Communiste


17-05-2022 à 14:49 - L'UE pourrait annuler sa commande de vaccins à Valvena


17-05-2022 à 11:30 - Le Burkini autorisé à Grenoble : un impact politique majeur ?


17-05-2022 à 10:31 - La Turquie s'oppose à l'entrée de la Finlande et de la Suède dans l'Otan


17-05-2022 à 09:20 - le service juridique de Twitter reproche à Elon Musk d'avoir publié une information confidentielle